vous êtes ici : accueil > Actualités > Nationales

RIP DGFIP : 2008 - 2021

Les directeurs ont participé à une réunion à Bercy la 10 décembre 2017 pour une présentation du cahier des charges de la DGFIP à réaliser d’ici 2021. Vous trouverez en pièces jointes une partie des documents DGFIP.

L’objectif de mise en pièce de notre administration et de nos services se confirme, aucun service épargné, fusion de services à grande échelle, contractualisation pour des Maisons de Service Au Public, nombre de trésoreries divisé par 10, disparition des SIE-SIP dont les effectifs sont inférieurs à 50, trésoreries hospitalières spécialisées avec un effectif de 50 agents ( sans oublier l’ouverture à la création des agences comptables -amendement au PLF 2019-),diminution de 10 à 20% des effectifs des Directions en fonction de leur taille (10 pour les petites et 20 pour les plus importantes), remise en cause des PRS, développement du télétravail et des espaces de "Co-working" avec pour objectif la réduction des coûts de l’immobilier de l’Etat etc...

Les destructions d’emplois seront contractualisées dans une logique seule et unique de réduction de la dépense publique ( conforme à la Lettre aux Français du Président de la République qui plutôt que de proposer de réfléchir à une réforme égalitaire de la fiscalité ne prévoit que de supprimer des services publics en "échange" de réduction d’impôts).

Inutile d’être grand clerc également pour comprendre que cette politique suppose la destruction rapide des droits et garanties des agents et à terme la remise en cause fondamentale du statut de la fonction publique.

N’oublions pas que pendant qu’Emmanuel Macron fait son one-man show visant à installer un GRAND DEBAT ANESTHESIANT , la mission CAP 2022 est toujours d’actualité et suit son cours avec son lot de contre-réformes et de régressions.

nouveau projet (de destruction)

Article publié le 16 janvier 2019.


Politique de confidentialité. Site réalisé en interne et propulsé par SPIP.